Danse libre (La) Sur les traces Isadora Duncan et Francois Malkovsky

L’Americaine Isadora DUNCAN (1877- 1927) a revolutionne la danse du XXe siecle en rejetant radicalement le langage et la formation de la danse classique au profit d’une danse plus naturelle et spontanee.

Bien que les plus grands danseurs et choregraphes qui lui ont succede aient reconnu son role majeur dans l’evolution de la danse, la voie qu’elle a ouverte a ete desertee par tous ceux qui occupent le devant de la scene.

Inspire par la danseuse aux pieds nus, Francois MALKOVSKY (1889- 1982) fut le genial inventeur d’une pedagogie permettant au corps de retrouver et conserver sa liberte de mouvement afin d’exprimer les emotions humaines. La danse libre a quitte la scene et ses spectacles, mais elle a integre la vraie vie.

Elle s’offre maintenant a quiconque ressent le desir, allume par Isadora DUNCAN, de « danser sa vie » pour vivre mieux et plus intensement.

Cet ouvrage est ne de la rencontre entre la pratique de la danse libre de l’auteur et les « Dialogues avec l’Ange » de Gitta MALASCH. S’est alors ouvert pour Anne-Marie BRUYANT le chemin qui permet a l’ame de s’exprimer a travers le corps et a celui-ci d’ecouter le chant du monde.

Par ce livre, elle partage son experience de la danse libre et propose au lecteur d’emprunter cette voie inspirante sur les traces d’Isadora DUNCAN et de Francois MALKOVSKY.

Extrait de l’avant-propos

Avant d’entrer dans la danse… Quelques eclaircissements

En proposant cet ouvrage, mon but est d’abord de faire connaitre un style de danse, appele danse libre, dont la plupart n’ont certainement jamais entendu parler. Ce livre s’adresse donc en premier lieu a ceux et celles d’entre vous qui en ignorent absolument tout, jusqu’au nom. Je souhaite que sa lecture vous donne envie de faire le premier pas. Vous pourrez ainsi trouver a danser autant de bonheur et de joie que moi et mettrez ainsi en pratique cette devise du philosophe Friedrich Nietzsche «Jamais un jour sans danser.» Toutefois, je ne saurais oublier tous ceux qui pratiquent deja la danse libre, parfois depuis de nombreuses annees. Je souhaite alors que cet ouvrage leur permette d’enrichir leur point de vue a son sujet et de la pratiquer dans une perspective jusque-la insoupconnee. Peut-etre ne seront-ils pas toujours d’accord avec moi. Ce livre est, pour sa plus grande part, le fruit de mon experience en danse libre et il est tout a fait possible que la leur, ainsi que leurs ressentis, soient differents. Etant donne le caractere irreductiblement singulier de chaque etre humain et de ce qu’il recherche au sein de cette merveilleuse aventure que constitue la vie, il est naturel que tous ne parviennent pas aux memes conclusions que moi, en particulier pour ce qui est des buts ultimes que j’assigne a la danse. Pourquoi ce livre ? Si la danse parle d’elle-meme, si elle est un langage – et a mes yeux elle l’est – ceci est encore plus vrai pour la danse libre. Pourquoi alors ecrire a son sujet ? Et surtout comment le faire sans sombrer dans une reflexion intellectuelle incapable de toute facon de rendre compte de ce qu’elle est veritablement ? Malkovsky lui-meme, createur de la pedagogie basee sur le mouvement humain naturel, s’est toujours refuse a ecrire son enseignement et a en preciser le detail, a la maniere des Celtes dont il disait etre venu du fond des ages reincarner un pretre avec sa science cosmique mysterieuse. Avec eux, il pensait que «le savoir n’appartient qu’a g Dieu qui ne le donne qu’a ceux qui le meritent.» Ainsi, pendant longtemps, l’idee meme d’ecrire un livre sur la danse ne faisait pas partie de mes preoccupations. Il me suffisait de danser et de jouir du bonheur que cela me procurait. Ou encore, je partageais le point de vue de Malkovsky selon lequel il faut se contenter de danser pour donner aux spectateurs, c’est-a-dire aux autres, l’envie de le faire «Si vous ne parvenez pas a donner aux spectateurs l’irresistible envie de venir danser avec vous, alors vous aurez tout rate», aimait-il a repeter. Lors de ses etudes de lettres classiques, dont elle est sortie agregee, Anne-Marie BRUYANT decouvre la danse libre aupres d’Annie GARBY qui enseignait au Creps de Dijon. Depuis, sa passion pour ce style de danse ne l’a plus quittee au point d’abandonner sa pratique intensive du yoga et de frequenter les stages et formations dispenses par Francois MALKOVSKY, principal contributeur au developpement de la danse libre, en plus des cours donnes par Annie GARBY. Depuis 1993, elle enseigne elle-meme la danse libre lors de cours reguliers en region parisienne ou a l’occasion de stages dans la France tout entiere. Anne-Marie BRUYANT ne delaisse pas pour autant l’approfondissement permanent de sa pratique de la danse libre qu’elle continue de developper dans le cadre de l’Association de Danse Libre (ADL) de Dijon. Dans un autre registre, Anne-Marie BRUYANT est aussi coauteur des livres Conversations avec Dieu et les Anges (2008) et L’Explorateur de l’Au-Dela (2004) avec Pierre JOVANOVIC.

Danse libre (La) Sur les traces dIsadora Duncan et Francois Malkovsky
Auteur : Anne-Marie BRUYANT
Editeur : CHRISTIAN ROLLAND
Reliure : Broche
Date de parution : 01/11/2012
Date de réédition : 01/01/1990
Collection : ULTRADANSE
Langue : Francais
Traduction : Amutio, Robert

 

Danse libre (La) Sur les traces dIsadora Duncan et Francois Malkovsky. Anne-Marie BRUYANT