Le programme pédagogique 10 mois d’Ecole et d’Opéra

 

Le programme pédagogique « 10 mois d’Ecole et d’Opéra » a fêté ses 20 ans le dimanche 26 juin avec le spectacle « Lumières » sur la scène du Palais Garnier.

Nicolas Joel, Directeur de l’Opéra national de Paris, a souhaité mettre à l’honneur le programme « Dix mois d’Ecole et d’Opéra » en présentant, pour la première fois sur la scène du Palais Garnier, le spectacle « Lumières », fruit d’un travail artistique mené depuis un an et demi par une classe de 5ème du Collège Roger Martin du Gard d’Epinay (93), une classe de 4ème du Collège Paul Eluard de Garges-lès-Gonesse (95) et la classe instrumentale « violon et alto » de l’Ecole Polyvalente Poissonniers (Paris 18ème).

Le programme pédagogique « Dix mois d’Ecole et d’Opéra » a été initié en 1991 par Martine Kahane, alors Directrice de la Bibliothèque–Musée de l’Opéra national de Paris, avec le concours de Danièle Fouache, alors Professeure agrégée de Lettres modernes et responsable du programme depuis. Sous l’impulsion de Jean-Pierre Leclerc, Président du Conseil d’Administration et avec le soutien d’Hugues R. Gall, Directeur de l’Opéra national de Paris, une Convention a été signée entre l’Opéra et les Académies de Paris, Versailles et Créteil en mai 1999.

Il fait aujourd’hui partie du service pédagogique placé sous la direction de Christophe Ghristi (Direction de la Dramaturgie).

« Dix mois d’Ecole et d’Opéra » favorise l’accès à l’Art et à la Culture pour des élèves qui en sont souvent éloignés en intégrant les connaissances acquises à l’Opéra dans un grand nombre de matières (français, mathématiques, histoire, art plastiques,…).Depuis sa création, plus 10 000 élèves scolarisés en établissements situées en Zone d’Education prioritaire d’Île de France (de la maternelle au lycée) ont construit des projets liant la classe et l’Opéra. Ils bénéficient pendant deux années scolaires de visites, d’études, de rencontres avec les professionnels de l’Opéra, ainsi que de représentations d’opéras et de ballets.

Ce programme existe également grâce au soutien sans faille de ses mécènes : La Fondation Total, L’Oréal Recherche et Innovation, GDF SUEZ, l’Arop (Association pour le Rayonnement de l’Opéra national de Paris), l’Acsé (Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances), Philippe Journo/ Compagnie de Phalsbourg, Sabine Masquelier, Barden et Flavia Gale et, la Eloise Susanna Gale Foundation. Paris, le 27 juin 2011.

© 2005 – 2011 Danza Ballet
 

00026