Je n’ai fait que danser ma vie. Documentaire, Isadora Duncan

Je n’ai fait que danser ma vie. Documentaire. Réalisée par Elisabeth Kapnist (52 mn, 2008).

Bacchante pionnière et tragique.

Morte à 50 ans, au milieu d’une vie pour que naisse le mythe de la bacchante inspirée par le mouvement de l’avenir, Isadora Duncan demeure une légende de la danse. Né américaine, à San Francisco en 1877, morte à Nice en 1927, parce qu’elle portait une écharpe qui se prit dans la roue de la décapotable qui la menait sur une route française, l’artiste américaine est l’incarnation de la pionnière, née chorégraphe et danseuse, la figure exemplaire pour toutes les danseuses et danseurs de l’art moderne: ainsi en témoignent Carolyn Carlson, ou Billy T. Jones. Comme Piccasso a ouvert le sillon de la modernité, Isadora Duncan sème, laboure, récolte. Elle est la fondatrice de la danse moderne et aussi, l’une des visionnaires oeuvrant pour l’émancipation de la femme.

Leer más

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies y Google Analitycs para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas, y de nuestra política de cookies, privacidad y RGPD ACEPTAR

Aviso de cookies