Hacia arriba

Danza Ballet

#

BALLET DE L’OPÉRA JEROME ROBBINS / MATS EK

21 febrero, 2012
Imprimir

 

DANCES AT A GATHERING / APPARTEMENT

Deux chorégraphes au style et au parcours radicalement différents sont réunis l’espace d’un spectacle et témoignent à travers leurs oeuvres d’une sensibilité et d’un regard pénétrant porté sur le monde et les rapports humains.

PALAIS GARNIER
13 représentations du 13 au 31 mars 2012.

Habité par la musique de Chopin, Jerome Robbins réunit cinq couples de danseurs qui se croisent, se rencontrent, se retrouvent au rythme de valses ou mazurkas. La danse, à l’écriture précise et elliptique, instaure ainsi un climat romantique et propice à la rêverie. Homme de théâtre, Mats Ek chorégraphie onze séquences comme autant de chroniques de la vie quotidienne. Accompagné par le groupe de rock Fleshquartet, les interprètes se succèdent dans des situations parfois cruelles, tendres, amères ou drôles.

DANCES AT A GATHERING
FRÉDÉRIC CHOPIN Musique
JEROME ROBBINS Chorégraphie
JOE EULA Costumes
JENNIFER TIPTON Lumières

APPARTEMENT
FLESHQUARTET Musique
MATS EK Chorégraphie (Opéra national de Paris, 2000)
PEDER FREIIJ Scénographie et costumes
ERIK BERGLUND Lumières
Musique interprétée sur scène par FLESHQUARTET

LES ÉTOILES, LES PREMIERS DANSEURS
ET LE CORPS DE BALLET

 archivo de noticias de danza ballet  BALLET DE L’OPÉRA JEROME ROBBINS / MATS EK

DANCES AT A GATHERING – Jean-Yves Lormeau, Laurent Hilaire, Wilfried Romoli, Carole Arbo, Véronique Doisneau photo Jacques Moatti ©1991

archivo de noticias de danza ballet  BALLET DE L’OPÉRA JEROME ROBBINS / MATS EK

DANCES AT A GATHERINGCarole Arbo, Delphine Moussin, Lionel Delanoë, Laurent Hilaire, Wilfried Romoli, photo Jacques Moatti ©1993

 

DANCES AT A GATHERING
Ballet créé le 22 mai 1969 par le New York City Ballet au New York State
Theater et entré au répertoire du Ballet de l’Opéra en novembre 1989.
FRÉDÉRIC CHOPIN Musique
JEROME ROBBINS Chorégraphie
JOE EULA Costumes
JENNIFER TIPTON Lumières
VESSELA PELOVSKA ou RYOKOHISAYAMA Piano

DISTRIBUTIONS
avec,
SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

ROSE : Aurélie DUPONT* ou Clairemarie OSTA* ou Ludmila PAGLIERO*
MAUVE : Isabelle CIARAVOLA* ou Eve GRINSZTAJN*
JAUNE : Dorothée GILBERT* ou Nolwenn DANIEL* ou Muriel ZUSPERREGUY*
VERT : Agnès LETESTU ou Isabelle CIARAVOLA* ou Eve GRINSZTAJN*
BLEU : Mélanie HUREL* ou Nolwenn DANIEL* ou Muriel ZUSPERREGUY*
MARRON : Jérémie BÉLINGARD* ou Mathieu GANIO ou Josua HOFFALT*
VIOLET : Nicolas LE RICHE* ou Karl PAQUETTE*
VERT : Mathieu GANIO* ou Benjamin PECH* ou Pierre-Arthur RAVEAU*
BRIQUE : Alessio CARBONE* ou Emmanuel THIBAULT* ou Daniel STOKES*
BLEU : Christophe DUQUENNE* ou Vincent CHAILLET* ou Florian MAGNENET*
* Prise de rôle

archivo de noticias de danza ballet  BALLET DE L’OPÉRA JEROME ROBBINS / MATS EK

APPARTEMENT – Marie-Agnès Gillot – photo Icare ©

archivo de noticias de danza ballet  BALLET DE L’OPÉRA JEROME ROBBINS / MATS EK

APPARTEMENT Ballet de l’Opéra national de Paris – photo Icare ©

APPARTEMENT
Ballet en onze séquences, créé à l’Opéra national de Paris en 2000.
FLESHQUARTET Musique originale, interprétée sur scène
MATS EK Chorégraphie
PEDER FREIIJ Scénographie et costumes
ERIK BERGLUND Lumières
JONAS LINDGREN ;Violon
ÖRJAN HÖGBERG Alto
MATTIAS HELLDEN ET SEBASTIAN ÖBERG Violoncelles
CHRISTIAN OLSSON Batterie, sampling et musique assistée par
ordinateur

DISTRIBUTIONS
avec,
SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

Marie Agnès GILLOT ou Laëtitia PUJOL*
et Clairemarie OSTA ou Muriel ZUSPERREGUY*
et Alice RENAVAND* ou Ludmila PAGLIERO*
et Amandine ALBISSON* ou Caroline ROBERT*
et Christelle GRANIER* ou Letizia GALLONI*
et Laure MURET* ou Charlotte RANSON*

José MARTINEZ** ou Vincent CHAILLET*
et Jérémie BELINGARD* ou Alessio CARBONE*
et Nicolas LE RICHE ou Stéphane BULLION*
et Audric BEZARD* ou Vincent CORDIER*
et Simon VALASTRO* ou Alexandre GASSE*
et Adrien COUVEZ* ou Daniel STOKES*
* prise de rôle ** Danseur étoile invité

 

BIOGRAPHIES

JEROME ROBBINS Chorégraphe
Né à New York le 11 octobre 1918, Jerome Rabinowitz renonce à études scientifiques pour se tourner vers la danse. Il étudie la danse classique, orientale, espagnole et la ‘modern dance’. Il apprend également le piano et le violon et suit des cours de théâtre. Il débute comme danseur en 1939, participe à plusieurs comédies musicales et entre au Ballet-Theatre (1940) – le futur ABT – que viennent de fonder Richard Pleasant et Lucia Chase. Il y danse les ballets de Michel Fokine, Leonide Massine, Agnes de Mille et Antony Tudor. Il y réalise sa première chorégraphie Fancy Free (musique de Leonard Bernstein) en 1944 : le dynamisme décontracté de ses trois marins lui vaut un succès immédiat, qui le mène à Broadway et au cinéma (On the Town/Un jour à New York, film deStanley Donen – 1949). Le Ballet-Theatre lui demande deux autres ballets : Interplay (en 1945) et Facsimile (en 1946). Dès lors, Robbins mènera de front ballet, comédie musicale et cinéma. En 1948, il intègre comme danseur et chorégraphe la troupe fondée par Lincoln Kirstein et George Balanchine – qui vient de prendre le nom de New York City Ballet. Jerome Robbins y confirme ses dons de chorégraphe : The Guests (1949), Age of Anxiety (1950), The Pied Piper, The Cage (1951), Afternoon of a Faun (1953) et The Concert (1956).

Parallèlement, il monte à Broadway Miss Liberty (1949), Call me Madam (1950) et les parties dansées de The King and I/Le Roi et moi (prix de la Critique) qui sera porté au cinéma, Pajama Game, Peter Pan (1954), Bells are Ringing (1956) et surtout West Side Story, d’abord comédie musicale (1957) avant de devenir le film aux dix oscars (1962).

En 1958, Robbins s’éloigne du NYCB pour fonder sa propre compagnie (les Ballets USA) avec laquelle il créé notamment Moves (1959). Il règle encore les parties dansées de Gypsy (1959), de Funny Girl et de Fiddler on the Roof/Le Violon sur le toit (1964), chorégraphie Noces (Stravinski) pour l’American Ballet Theatre (1965) et travaille pour le Ballet Royal Suédois, le Ballet Royal Danois, le Royal Ballet de Londres et le Joffrey Ballet. Après cette période, il revient au New York City Ballet et lui donne Dances at a Gathering (1969). Maître de ballet et chorégraphe associé, Robbins participe à tous les événements importants de la vie du NYCB, organisant avec Balanchine les festivals Stravinski (1972 et 1982), Ravel (1975), Tchaikovski (1981). Il crée pour le New York City Ballet un riche répertoire d’oeuvres riches et très variées. Après la mort de Balanchine, en 1983, Robbins continue à se poser des défis, poussant notamment ses danseurs à développer une recherche permanente de perfection. C’est à cette époque également qu’il remonte de nombreuses oeuvres pour le Ballet de l’Opéra national de Paris. Se sentant vieillir, à la fin des années 80, il produit Jerome Robbins’ Broadway, une rétrospective à travers laquelle il fait le bilan de ses réussites passées. Sa dernière contribution au New York City Ballet fut la recréation de Noces, ballet qu’il avait conçu pour l’American Ballet Theatre.

Jerome Robbins est décédé le 29 juillet 1998, à New York, à l’âge de 79 ans.

Ballets de Jerome Robbins entrés au répertoire de l’Opéra :
Circus Polka (1972), Scherzo Fantastique (1972) et Afternoon of a Faun (1953) en 1974 ; En Sol (1975) en 1975 ; In Memory of… (1985) en 1986 ; In The Night (1970) en 1989 ; Dances at a Gathering (1969)et Glass Pieces (1983) en 1991, The Concert (1956) en 1992 ; Moves (1959)en 1993 ; A Suite of Dances (1994)et The Four Seasons (1979) en 1996 : Jerome Robbins à dirigé lui-même les entrées au répertoire de l’ensemble de ces ballets. Depuis son décès : en 1999 : Other Dances (1976) en 1999 et The Cage (1951) en 2001.

MATS EK – Chorégraphe
Né en 1945 à Malmö (Suède), Mats Ek s'oriente dans un premier temps vers des études de théâtre à l'Ecole Supérieure Marieborg (Norrköping). Parallèlement, il commence à étudier la danse avec Donya Feuer (américaine – pratiquant la technique Graham – installée à Stockholm depuis 1963). De 1966 à 1973, il réalise des mises en scène pour le Théâtre de Marionnettes de Stockholm et pour l’University College of Opera. En 1972, il apprend la danse classique et rejoint – en 1973 – le Ballet Cullberg que dirige sa mère Birgit Cullberg. D'abord danseur dans la compagnie, il y réalise ses premières chorégraphies dont L'Ordonnance et Saint-Georges et le dragon (1976) qui attirent sur lui l'attention du public et de la critique internationale. Dès lors, chaque année verra apparaître, au programme de la compagnie, une ou deux de ses créations. En 1980, il est appelé à assumer la fonction de co-directeur artistique avec Birgit Cullberg et, en 1985, lorsqu'elle se retire définitivement, reste directeur du Ballet. A la fin de la saison 1992-1993, Mats Ek abandonne ses fonctions pour continuer à chorégraphier et à travailler de façon indépendante.

Dès lors, chaque année verra apparaître, au programme de la compagnie, une ou deux de ses créations. En 1980, il est appelé à assumer la fonction de co-directeur artistique avec Birgit Cullberg et, en 1985, lorsqu'elle se retire définitivement, reste directeur du Ballet. A la fin de la saison 1992-1993, Mats Ek abandonne ses fonctions pour continuer à chorégraphier et à travailler de façon indépendante.

Il reste néanmoins le chorégraphe principal du Ballet Cullberg, pour il a chorégraphié Fluke en 2002, sur une musique du Fleshquartet. Mats Ek es l’invité des théâtres du monde entier, pour lesquels il remonte bon nombre de ses chorégraphies. Il enrichit également de créations les répertoires du Ballet Royal de Suède, du Nederlands Dans Theater, du Ballet de Hambourg et du Ballet de l’Opéra national de Paris.

Cinéaste, il a filmé plusieurs de ses ballets : Wet Woman (avec Sylvie Guillem) – 1993 ; Smoke (avec Sylvie Guillem et Niklas Ek) – 1995. A la suite de son départ du Ballet Cullberg, Mats Ek amorce un retour vers le théâtre en produisant des pièces de théâtre-dansé : Dans Med Nästan (Danse avec ton prochain, 1995), On Malta d’après Christopher Marlowe e (1996) et Johanna inspirée du personnage de Jeanne d’Arc (1998), ainsi que Tulips (2009)3) pour le NDT3 et Hållplats (2009). Il met également en scène le Don Juan de Molière (1999), Andromaque de Racine (2001), Le Marchand de Venise de Shakespeare (2004), Le Songe de August Strindberg (2005) au Théâtre Royal de Stockholm ainsi que l’opéra de Gluck Orphée et Eurydice à l’Opéra Royal danois (2007).

Autres chorégraphies : Soweto – 1977 ; La Maison de Bernarda – 1978 ; Les Quatre Saisons et Antigone – 1979 ; Souvenirs de jeunesse – 1980 ; Caïn et Abel pour le Ballet Royal Suédois, Giselle – 1982 ; Le Sacre du printemps – 1984 ; Pa Norbotten/En Bothnie du Nord, Eldstad/Foyer – 1985 ; Le Lac des cygnes, Grass / Herbe pour le Ballet Royal suédois – 1987 ; Comme Antigone – 1988 ; Vieux enfants – 1989 ; Over There pour le Nederlands Dans Theater – 1990 ; Etres lumineux, Journey pour le Nederlands Dans Theater 3 – 1991 ; Carmen, Pointless Pastures / Prés insensés pour le Ballet de Hambourg – 1992 ; She Was Black – 1995 ; Solo for Two, La Belle au bois dormant pour le Ballet de Hambourg – 1996 ; A Sort of pour le Nederlands Dans Theater – 1997, Aluminium – 2005 pour la Campañia Nacional de Danza de Madrid, Place pour Ana Laguna et Mikhaïl Baryshnikov – 2007 ; Radis noir, pour le Ballet de l’Opéra royal de Suède – 2008.

A l’Opéra national de Paris :
Giselle, entrée au répertoire en 1993 ; Appartement, création mondiale en 2000 ; La Maison de Bernarda et Une Sorte de …, entrées au répertoire en 2008.

PALAIS GARNIER
13 représentations du 13 au 31 mars 2012

  • Mardi 13 mars 2012 – 19h30
  • Samedi 17 mars 2012 – 19h30
  • Dimanche 18 mars 2012 – 14h30
  • Mardi 20 mars 2012 – 19h30
  • Mercredi 21 mars 2012 – 19h30
  • Vendredi 23 mars 2012 – 19h30
  • Samedi 24 mars 2012 – 19h30
  • Dimanche 25 mars 2012 – 14h30
  • Mardi 27 mars 2012 – 19h30
  • Mercredi 28 mars 2012 – 19h30
  • Vendredi 30 mars 2012 – 19h30
  • Samedi 31 mars 2012 – 14h30
  • Samedi 31 mars 2012 – 20h

 archivo de noticias de danza ballet  BALLET DE L’OPÉRA JEROME ROBBINS / MATS EK

APPARTEMENT – Nicolas Le Riche – photo Icare ©

© 2012 Danza Ballet

 

00020

Mikhail Baryshnikov. In París de de Krymov   Del 8 al 17 de septiembre, en el Theater National de Chaillot en Paris, incluido en el espacio del Festival Etes de la Danse. Mikhail Baryshnikov, vuelve a los escenarios parisinos, dicho así no es ninguna novedad para esta joya de ...
NY Premiere by Satellite Ballet, November 2 I do hope you can attend the Friday, November 2 performance by Satellite Ballet at the Lynch Theater at John Jay College at 8 pm.  The company will present two works choreographed by Troy Schumacher: the NY premiere of Warehouse under the Hudson and ...
THE AUSTRALIAN BALLET 50th ANNIVERSARY NEW YORK SEASON First NY Performances in 13 Features Four North American Premieres June 12 – 17, 2012 at Lincoln Center The Australian Ballet, celebrating its 50th-anniversary, will present two programs featuring four North American premieres at the...
Benois de la Danse to Hold 20th Anniversary   Benois de la Danse to Hold 20th Anniversary Awards Ceremony and Gala The 20th annual Benois de la Danse award ceremony and galas will be held at the historic Bolshoi Theater of Russia on May 22 and 23.  The awards will be given to an ...
David Hallberg al Bolshoi de Rusia   El principal bailarín del American Ballet Theatre, David Hallberg, de 29 años, continuará trabajando para la compañía neoyorquina mientras actúa también en la nueva temporada del Bolshoi. &quo...
SUMMATION DANCE Baryshnikov Arts Center 2nd Annual NYC Season World Premiere of Deep End March 8-10, 2012 at Baryshnikov Arts Center Summation Dance presents its Second Annual New York City Season featuring the World Premiere of Deep End, choreographed by Sumi Clements and produced ...

Ballet Barcelona - Carolina de Pedro Pascual

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies y Google Analitycs para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas, y de nuestra política de cookies, privacidad y RGPD ACEPTAR

Aviso de cookies