Hacia arriba

Danza Ballet

#

SAISON 2016/2017 DE L’OPÉRA NATIONAL DE PARIS


4 mayo, 2016
Imprimir

Stéphane Lissner, Directeur de l’Opéra national de Paris, Philippe Jordan, Directeur musical et Benjamin Millepied, Directeur de la danse, ont présenté ce mercredi 10 février 2016 la saison 2016/2017.

BALLETS

Benjamin Millepied propose neuf créations et six entrées au répertoire pour cette nouvelle saison. La qualité des compositions musicales est de nouveau au centre de la conception de cette deuxième saison et un certain nombre d’artistes contemporains collaboreront pour la première fois avec le Ballet de l’Opéra de Paris.

Cinq ballets de George Balanchine seront à l’affiche au cours de la saison : trois ballets abstraits réunis dans une même soirée avec l’entrée au répertoire de Mozartiana imaginé sur une partition de Tchaikovski en hommage à Mozart avec, aux côtés des solistes, les élèves de l’École de danse ; Violin Concerto, œuvre qui s’inscrit dans l’esprit des ballets « en noir et blanc » de Balanchine et Brahms-Schönberg Quartet conçu sur une musique de Brahms orchestrée par Schönberg, avec des décors et costumes signés de Karl Lagerfeld, autre grand maître de l’élégance et de la pureté des lignes.

Également une entrée au répertoire avec un des rares ballets narratifs de George Balanchine, Le Songe d’une nuit d’été. En amoureux de la partition de Félix Mendelssohn-Bartholdy, George Balanchine avait crée en 1962, pour le New York City Ballet, sa version de la comédie de Shakespeare. La réalisation des décors et costumes a été confiée à un autre magicien de la scène, Christian Lacroix.

La Valse, cette chorégraphie de George Balanchine de 1951 sera proposée dans le cadre d’une soirée autour de Maurice Ravel, intarissable source d’inspiration chorégraphique, encadré par En sol de Jerome Robbins et par un Boléro fascinant de Sidi Larbi Cherkaoui et Damien Jalet électrisé par la scénographie de Marina Abramović et les costumes de Riccardo Tisci.

Cette année verra également l’entrée au répertoire de deux œuvres de William Forsythe. Sous le signe de l’école américaine, Trio sur une musique de Ludwig van Beethoven créé en 1996 pour le Ballet Frankfurt et  Workwithinwork monté deux ans plus tard sur les Duetti pour violon de Luciano Berio. Une soirée complétée par l’entrée d’une œuvre majeure de Merce Cunningham créée en 1968. Walkaround time sur une musique de David Behrman et dans des décors imaginés d’après le Grand Verre de Marcel Duchamp.

Blake Works de Forsythe, spectacle conçu en juillet 2016 pour les danseurs du Ballet de l’Opéra national de Paris, élaboré en collaboration avec l’étoile montante de la musique électro britannique James Blake, sera présenté lors du Gala d’ouverture de la saison chorégraphique pour une soirée tournée vers la modernité avec la création de la canadienne Crystal Pite qui investira pour la première fois la scène de l’Opéra avec une pièce conçue sur une musique de Max Richter inspiré de Vivaldi. Tino Sehgal travaillera aussi pour la première fois avec le ballet de l’Opéra qu’il mettra en scène tant dans les espaces publics que dans la grande salle du Palais Garnier et In Creases de Justin Peck entraînera les danseurs sur une musique de Philip Glass pour ce programme de la rentrée.

Création encore avec Tree of Codes de Wayne McGregor donnée en juillet 2015 au Festival international de Manchester pour les danseurs du Ballet de l’Opéra national de Paris et de la Company Wayne McGregor. Il fait appel ici au musicien Jamie xx qui compose une musique à la lisière de la pop et de l’électronique et à l’artiste Olafur Eliasson pour la scénographie.

Également deux créations de Benjamin Millepied : l’une inspirée des mots et timbre de l’artiste Barbara, devenue un des symboles de la chanson française, proposée dans une même soirée avec la dernière œuvre majeure d’Antony Tudor sur la musique amoureuse d’Antonín Dvořák, The Leaves are Fading, créée en 1975 et souvent considérée comme la plus « abstraite » du chorégraphe. L’autre associe Philippe Parreno, artiste français qui a redéfini la notion même d’expérience de l’art et qui conçoit ses expositions comme un espace scénarisé donnant lieu à une série d’événements.

Suivis et encadrés par Benjamin Millepied, avec la participation de William Forsythe, quatre chorégraphes, Sébastien Bertaud, Bruno Bouché, Nicolas Paul, Simon Valastro présenteront le fruit de leur travail élaboré au sein de l’Académie chorégraphique de l’Opéra national de Paris lors d’une même soirée.

16/17
Après 20 danseurs pour le XXe siècle de Boris Charmatz, l’Opéra de Paris intègrera cette saison à son répertoire À bras-le-corps. C’est la majestueuse Rotonde du Glacier du Palais Garnier qui se voit investie par deux chorégraphes, Boris Charmatz et Dimitri Chamblas toujours tentés de rencontrer les spectateurs à l’extérieur des salles dédiées au spectacle.

  • Le Lac des cygnes de Rudolf Noureev sera repris pour les fêtes de fin d’année et La Sylphide de Pierre Lacotte terminera la saison au Palais Garnier.
  • Les Démonstrations et le Spectacle de l’Ecole de danse, qui fêtera cette saison sa 40ème édition, ainsi qu’un Gala invitant les Ecoles de danse du XXIe siècle complèteront ce programme.

Les compagnies invitées

  • Deux compagnies internationales seront invitées : L’American Ballet Theatre avec La Belle au bois dormant remonté par Alexei Ratmansky et le Semperoper Ballett, Dresden qui présentera Impressing the Czar de William Forsythe.

Les tournées

  • Une tournée au Japon est prévue du 2 au 12 mars 2017 avec deux programmes : La Sylphide de Pierre Lacotte et une soirée qui associera Thème et Variations de Balanchine et Daphnis et Chloé de Benjamin Millepied.
  • Le Ballet présentera un programme Merce Cunnningham / William Forsythe au TAP Théâtre et auditorium de Poitiers les 18, 19 et 20 mai 2017 marquant la présence de l’Opéra national de Paris en région.
  • Les abonnements de la saison 2016/2017 sont ouverts à la vente à partir du 10 février 2016 et la vente des spectacles à l’unité se fera à partir du 31 mai 2016 suivant un calendrier d’ouverture des ventes séquencé 3 ou 4 mois avant la première de chaque spectacle (11 dates d’ouverture).
cartelera  SAISON 2016/2017 DE L’OPÉRA NATIONAL DE PARIS
Opera national de Paris: Benjamin Millepied, Stephane Lissner et Philippe Jordan. 10-02-2016 © E.-Bauer, OnP.
cartelera  SAISON 2016/2017 DE L’OPÉRA NATIONAL DE PARIS
SAISON 2016/2017 DE L’OPÉRA NATIONAL DE PARIS
Opéra national de Paris – Ballet du Théâtre Bolchoï Illusions perdues Musique : Leonod Desyatnikov Chorégraphie : Alexei Ratmansky Ballet en trois actes , livret de Vladimir Dmitriev d'après le roman d'Honoré de Balzac.Ballet du Théâtre Bolchoï invité à l'Opéra Garnier du 4 au 10 janvier 2014....
Giselle, Opéra national de Paris Opéra national de Paris. Palais Garnier. du 27 mai au 14 juin 2016. "Les ballets sont des rêves de poète pris au sérieux."  Théophile Gautier Le générique de ce ballet emblématique pourrait à lui seul expliquer son inépuisable succès : Théophil...
MILLEPIED, ROBBINS, BALANCHINE Opéra national de Paris BENJAMIN MILLEPIED, JEROME ROBBINS, GEORGE BALANCHINE nouveau spectacle Avec George Balanchine et Jerome Robbins, c’est à ses maîtres que Benjamin Millepied a souhaité rendre hommage : hommage à deux très grands chorégraphes, tous deux d’origine rus...


Ballet Barcelona - Carolina de Pedro Pascual

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies y Google Analitycs para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas, y de nuestra política de cookies, privacidad y RGPD ACEPTAR

Aviso de cookies